champagne


champagne

1. champagne [ ʃɑ̃paɲ ] n. f.
Xe; lat. pop. °campania, de campus campagne
1Géogr. Plaine crayeuse ou calcaire. La champagne de Saintonge.
Appos. (cour.) Fine champagne : eau-de-vie de qualité supérieure provenant de la région de Cognac.
2(1360) Blas. Tiers inférieur de l'écu. plaine.
champagne 2. champagne [ ʃɑ̃paɲ ] n. m.
• 1695; de vin de Champagne; n. de région
1Vin blanc de Champagne, rendu mousseux. Champagne à mousse peu abondante. crémant. Bouteille ( balthazar, jéroboam, magnum, mathusalem, nabuchodonosor, réhoboam, salmanazar; pop. roteuse) , bouchon de champagne. Coupe, flûte, seau à champagne; sabler le champagne. Champagne frappé. Battre son champagne, pour en faire partir le gaz carbonique. Des champagnes bruts, secs ( dry) , demi-secs. Champagne rosé. Faire un repas au champagne. Abrév. arg. (1857) CHAMP [ ʃɑ̃p ].
2Champagne nature : vin blanc sec de Champagne, non champagnisé.
3(1905) Adj. inv. De la couleur du champagne. Une robe de crêpe champagne.

champagne nom masculin (de Champagne, nom propre) Vin blanc mousseux que l'on prépare en Champagne. ● champagne (difficultés) nom masculin (de Champagne, nom propre) Orthographe 1. Avec une minuscule pour le vin : des champagnes millésimés (mais : les vins de Champagne, du vignoble champenois). 2. Champagne, employé comme adjectif de couleur, est invariable : des soies champagne. Voir grammaire : noms de couleur. Emploi Sabrer le champagnesabrerchampagne (expressions) nom masculin (de Champagne, nom propre) Champagne nature ou tranquille, vin blanc sec de Champagne, non champagnisé. Champagne rosé, champagne contenant une très légère quantité de vin rouge. ● champagne nom féminin (bas latin campania, plaine, campagne) Synonyme de campagne. En héraldique, pièce honorable qui occupe le tiers inférieur de l'écu. Cuve cylindrique employée pour la teinture en indigo, spécialement des pièces imprimées avec retenue et pour les batiks. ● champagne adjectif invariable D'une couleur jaune doré évoquant celle du champagne. ● champagne (expressions) nom féminin (bas latin campania, plaine, campagne) Fine champagne, cognac de qualité supérieure. ● champagne (synonymes) nom féminin (bas latin campania, plaine, campagne)
Synonymes :

Champaigne ou Champagne
(Philippe de) (1602 - 1674) peintre français d'origine flamande; maître du portrait classique (Richelieu, 1640).

I.
⇒CHAMPAGNE1, subst. fém.
A.— GÉOGR., rare. Étendue de terre cultivée, ouverte et plate. Spéc., région., souvent en topon. La champagne berrichonne, champagne de Saintonge. Terre au sol riche sur une assise calcaire portant de bons vignobles, telle la province de Champagne :
1. ... les Charentes, comme d'autres contrées, ont leur « Champagne », c'est-à-dire une région crayeuse, et c'est elle qui fournit les meilleures eaux-de-vie.
CHARDONNE, Attachements, 1943, p. 198.
P. méton. Fine champagne. Eau-de-vie provenant exclusivement des deux premiers crus de la région de Cognac : la Grande et la Petite Champagne. La tournée de petits verres, emplis tour à tour de rhum, de fine champagne et de calvados (GIDE, Feuillets d'automne, 1949, p. 1094) :
2. Dans mon verre d'eau sucrée, je reverse du cognac, ça me fait un grog. Mon grog bu, je m'appuie un peu de cognac pur : ça me fait une fine champagne.
COURTELINE, Un Client sérieux, 1897, 3, p. 57.
B.— HÉRALD. ,,Pièce qui occupe au bas de l'écu deux parties des huit de sa hauteur, ce qui le distingue de la plaine qui n'en occupe qu'une partie`` (GRANDM. 1852). La champagne est un meuble rare en armoiries (G. SAND, Correspondance, t. 4, 1812-76, p. 93).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. [XIe s. judéo-fr. canpayne ds RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter, Paris, 1909, p. 71]; 1. 1100-30 champaine « grande étendue de pays plat » (Gormont et Isembart, 65 ds T.-L.); ca 1130-40 champaigne (WACE, Conception ND, 298 ds KELLER, p. 31a) — XIVe s. (Baudoin de Sebourc, VI, 684 ds T.-L.), demeuré vivant dans les dial. (FEW t. 2, s.v. campania, 152a); actuellement on emploie avec ce sens le mot campagne; 2. 1er tiers XIVe s. hérald. (Perceforest, vol. V, ch. XVIII ds GDF. Compl.) [cf. plaine, terme hérald.]; 3. 1866 fine champagne « eau-de-vie de la « champagne » de Cognac » (Lar. 19e). Du b. lat. campania « plaine, campagne » (VIe s., GRÉG. DE TOURS, Hist., 7, 35 ds BLAISE), plur. neutre subst. de l'adj. b. lat. campaneus « de la campagne »; v. aussi campagne; 2 est une ext. de 1. Bbg. DARM. Vie 1932, p. 50, 95. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 152. — GOUG. Mots. t. 1, 1962, p. 62.
II.
⇒CHAMPAGNE2, subst. masc.
VITICULTURE
A.— Vin de Champagne, et p. ell. cour., champagne. Vin généralement blanc, mousseux, très estimé, préparé en Champagne dans la région de Reims et d'Épernay. Champagne sec, demi-sec, brut. Synon. pop. saute-bouchon. Trente marques de champagne y [sur la carte des vins] énonçaient (...) leurs cuvées réservées : dry, brut, nature, extra superior, extra dry (HAMP, Vin de Champagne, 1909, p. 228) :
1. En arrivant devant sa maison mauresque, Tartarin s'arrêta très étonné. (...) on entendait des rires, des bruits de verres, des détonations de bouchons de champagne, ...
A. DAUDET, Tartarin de Tarascon, 1872, p. 127.
SYNT. Champagne rosé; une coupe, une flûte de champagne; sabler le champagne; un bouchon de champagne; une bouteille, un magnum de champagne; seau à champagne; souper au champagne; le champagne pétille; boire le champagne.
Champagne frappé. Champagne refroidi rapidement dans la glace pilée. Du champagne frappé dans un seau d'argent (BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 35).
Tisane de champagne (vieilli). Vin de champagne plus léger. Un petit vin blanc mousseux qui ressemble beaucoup à la tisane de champagne (NERVAL, Les Filles du feu, Angélique, 1854, p. 585).
Champagne naturel. Champagne non mousseux.
B.— P. compar.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un inanimé] [Un homme] très spirituel, léger comme un verre de champagne (BARBEY D'AUREVILLY, 3e Memorandum, 1856, p. 59). Ce bon soleil d'hiver exhilarant et froid comme du champagne frappé (CLAUDEL, Correspondance [avec Gide], 1899-1926, p. 91) :
2. Rien n'a plus l'air de cour et du meilleur temps que ces pages légères, où la malice pétille, et où la gaieté de la jeunesse mousse comme le champagne.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 478.
2. Emploi adj. inv. De la couleur du champagne; jaune très pâle. Lampe boule, verre opalin (...) abat-jour rhodoïd (...) bleue, rose, champagne (Catal. de jouets [Bazar de l'Hôtel de Ville], 1936).
Prononc. et Orth. :[]. Pour l'adj. inv. qui désigne une couleur, cf. supra B 2. Étymol. et Hist. 1704 « vin blanc mousseux qu'on prépare en Champagne » (REGNARD, Fol. amour., III, 4 ds LITTRÉ); d'où 1923 couleur champagne (JACOB, Le Cornet à dés, p. 72); 1936 adj. champagne « id. » (Catal. de jouets, supra). Ell. de vin de Champagne, nom de la province où l'on prépare ce vin; cf. b. lat. Campania Remensis (VIe s., GRÉG. DE TOURS, Hist., 4, 17 ds BLAISE).
STAT. — Champagne1 et 2. Fréq. abs. littér. :773. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 343, b) 1 214; XXe s. : a) 2106, b) 1 076.
DÉR. 1. Champagnisation subst. fém. Méthode champenoise de vinification comprenant notamment une seconde fermentation en bouteilles pour rendre le vin mousseux. Quand le dosage du sucre a été fait d'une manière imparfaite dans la champagnisation du vin, il peut arriver que les bouteilles cassent (R. BRUNET, Le Matériel vinicole, 1925, p. 512). [] 1re attest. 1878 (A. WURTZ, Dict. de chim. pure et appliquée, t. 3, p. 695); du rad. de champagniser, suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. : 1. 2. Champagniser, verbe trans. Préparer des vins blancs de crus divers selon la méthode champenoise (cf. ALI-BAB, Gastr. pratique, 1907, p. 154). Vins de Touraine champanisés [sic] (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 242). []. La majorité des dict., surtout à partir de GUÉRIN 1892, enregistrent champagniser. BESCH. 1845 écrit uniquement champaniser. Cette forme est mentionnée ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., LITTRÉ. Elle est empl. comme vedette à côté de champagniser ds QUILLET 1965. Cette graph. traduit une altération dans la prononc. de l'articulation de []. La nasale [] est altérée de l'a. fr. en passant par le m. fr. jusqu'au début du XVIIIe s. On entendait ainsi à Paris [ano] à la place de []. Cf. BOURC.-BOURC. 1967, § 198. En outre, G. Straka (Qq. obs. phonét. sur le lang. des femmes ds Orbis, 1952, t. 1, n° 2, pp. 340-345) fait la rem. suiv. au sujet de l'instabilité de [] qui est normalement occlusive et palatale : ,,Elle est tantôt palatale, tantôt vélaire, et quand elle est palatale, tantôt la pointe de la langue s'infléchit derrière les incisives inférieures (ce qui est normal), tantôt elle s'appuie contre les alvéoles et le palais dur; on peut encore observer, à côté de l'articulation occlusive de l', une articulation plus ou moins relâchée et constrictive. Nous avons attribué l'instabilité de cette consonne au fait qu'en tant que palatale, elle se trouve actuellement isolée dans le système phonétique du français.`` G. Straka (ibid.) souligne que la consonne est plus souvent atteinte chez les femmes que chez les hommes, ce qu'il explique par l'énergie articulatoire que requiert la prononc. de cette consonne, énergie qui est moins forte chez les femmes que chez les hommes. 1res attest. 1839 (BOISTE d'apr. Lar. Lang. fr.), av. 1845 champaniser (Dict. du comm. ds BESCH. Suppl.), 1866 champagniser (Lar. 19e); de champagne2, suff. -iser.
BBG. — DUB. Dér. 1962, p. 33. — GALL. 1955, p. 43. — GOUG. Mots t. 1, 1962, p. 62. — QUEM. 2e s., t. 2, 1971.

1. champagne [ʃɑ̃paɲ] n. f.
ÉTYM. Xe; du lat. pop. campania, de campus. → Campagne.
1 Géogr. Plaine crayeuse ou calcaire. || La champagne de Saintonge. Gén. Étendue de terre cultivée, ouverte.
Appos. (cour.). || Fine champagne : eau-de-vie provenant de la Grande ou de la Petite Champagne, premiers crus de la région de Cognac.
2 (1360). Blason. Tiers inférieur de l'écu (→ Plaine).
tableau Termes de blason.
————————
2. champagne [ʃɑ̃paɲ] n. m.
ÉTYM. 1695; abrév. de « vin de Champagne ».
1 Vin blanc de Champagne, rendu mousseux sans introduction de gaz ( Champagnisation). || Champagne d'Ay ( Ay), de Châlons-sur-Marne, d'Épernay, de Reims… || Caves à champagne creusées dans la craie. Crayère. || Champagne nouveau fait avec la mère goutte. Tocane. || Champagne à mousse peu abondante. Crémant. || Champagne léger. Tisane (de champagne). || Le secouage des bouteilles de champagnes.Bouteille de champagne ( Champenoise). || Boire une coupe, une flûte de champagne.Sabler le champagne. || Verre de champagne que l'on aspire avec une paille. Soyer. || Champagne frappé. Frapper. || Un seau à champagne. || Faire sauter un bouchon de champagne. || Battre son champagne, pour en faire partir le gaz carbonique. || Fouet à champagne.Champagne brut (non sucré), sec ( Dry), demi-sec. || Champagne rosé.Abrév. fam. Champ'.
1 (…) oisifs et jouisseurs, engraissés de la sueur du peuple et sablant le champagne avec des filles de joie.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 213.
2 Pendant un moment elle battit son champagne en silence (…)
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 53.
tableau Classification des vins.
(Abusif). Vin mousseux préparé selon la méthode champenoise; vin champagnisé. || Du champagne californien, soviétique (Crimée).
2 Vin de Champagne (en général). || Du champagne rouge de Bouzy. Bouzy.
Champagne nature : vin blanc sec de Champagne, non champagnisé; ou crémant de Champagne.
3 Adj. invar. (1905, in D. D. L.). De la couleur du champagne. || Une robe de crêpe champagne. || Un diamant champagne, jaune-brun clair.
3 Cette femme était vêtue de linon rose à revers jonquille, avec bas de soie champagne brut, ombrelle bleue et blanche.
Giraudoux, les Aventures de Jérôme Bardini, p. 34.
tableau Désignations de couleurs.
DÉR. Champagniser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • champagne — 1. (chan pa gn ) s. f. 1°   Province de France qui produit un vin blanc et mousseux très renommé. •   Aurions nous des hôtes plus doux, Si l Allemagne entrait chez nous ? J aime mieux les Turcs en campagne Que de voir nos vins de Champagne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Champagne (EP) — Champagne EP by Miss Kittin The Hacker Released July 6, 1998 (1998 07 06) Recorded 1997 …   Wikipedia

  • CHAMPAGNE — (Heb. קנפניא), region and former province, Northeast France. Champagne attracted numerous Jewish settlements at a relatively early date. In the 13th century Jews were living throughout the province, especially in Bar sur Aube, bray sur seine ,… …   Encyclopedia of Judaism

  • Champagné — may refer to: Champagné, Sarthe, a commune in the Sarthe departement Champagné le Sec, a commune in the Vienne département Champagné les Marais, a commune in the Vendée département Champagné Saint Hilaire, a commune in the Vienne département… …   Wikipedia

  • champagne — CHAMPAGNE. Dans le style familier, on l emploie substantivement par ellipse, pour, Du vin de Champagne. Ils ont bu d excellent Champagne, du Champagne mousseux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • champagne — /ʃã paɲ/, it. /ʃam paɲ/ s.m., fr. [dal nome dell antica regione fr. della Champagne ], in ital. invar. ■ s.m. (enol.) [vino frizzante prodotto nella regione nord orientale della Francia corrispondente all antica regione della Champagne]… …   Enciclopedia Italiana

  • Champagne — (Dinner Plain,Австралия) Категория отеля: Адрес: 572 Big Muster Drive, 3898 Dinner Plain, Австралия Описание …   Каталог отелей

  • Champagne — Cham*pagne , n. [F. See {Champaign}.] A light wine, of several kinds, originally made in the province of Champagne, in France. [1913 Webster] Note: Champagne properly includes several kinds not only of sparkling but of still wines; but in America …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Champagne — (fr.) m. Champán (*vino espumoso, blanco o rosado, elaborado en la región francesa de Champagne). * * * Puede referirse a: ● Palabra francesa usada para referirse al Champán. ● Región francesa origen de la misma bebida, situada al noroeste de… …   Enciclopedia Universal

  • Champagne — Le nom est surtout porté dans les départements du Nord et de l Est, où il désigne celui qui est originaire de Champagne. À noter cependant une forte présence dans les départements du Centre et du Limousin, où il doit plutôt se rapporter à la… …   Noms de famille

  • champagne — (n.) 1660s, from Fr. vin de Champagne, from Champagne, former province in northwest France, lit. open country (see CAMPAIGN (Cf. campaign) (n.)). Originally any wine from this region, focused to modern meaning late 18c …   Etymology dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.